AIR

Qu’est-ce qu’un BSA “AIR” ?

Lancé en 2013 par SB Avocats & The Family, l’Accord d’Investissement Rapide (AIR) est un modèle d’investissement open-source pour startups souhaitant lever des fonds rapidement, sans faire d’augmentation de capital. Il est inspiré du modèle “Simple Agreement for Future Equity” (SAFE) , conçu par l’accélérateur américain Y Combinator en 2013.


Pourquoi a-t-on créé le BSA AIR ?

- Pour permettre au startups de lever de l'argent rapidement et simplement, et qu’elles puissent ainsi se concentrer sur leur business.

- Pour récompenser la prise de risque de l'Investisseur en lui permettant de souscrire sur la base du tour ultérieur décoté (Discount Rate), tout en limitant le risque de dilution des fondateurs en fixant une valorisation plafond, l'avantage du BSA Air étant de pouvoir souscrire avec une décote.

- Que vous soyez entrepreneur ou investisseur, vous évitez de perdre un temps considérable dans des débats inutiles pour déterminer la valeur financière très subjective d’une startup early-stage.



Comment ça marche ?

L’AIR repose sur le mécanisme de Bon de Souscription d’Action (BSA), un contrat signé sous seing privé, qui réserve le droit à son acquéreur de convertir le montant de son investissement en actions après la survenance d‘un événement ultérieur, à des conditions prédéfinies. L’exercice d’un BSA AIR n’est donce déclenché que lors d’une second levée de fond.


Un AIR repose sur plusieurs paramètres pour protéger l’investisseur et l’entrepreneur:

- Un taux de décote (Discount Rate) sur la valorisation récompense l’investisseur AIR qui choisit d’investir très tôt dans la startup. Cela veut dire que les conditions d’entrée de l’investisseur AIR sont plus favorables que celles des investisseurs du tour ultérieur.

- Des valorisations seuils et paliers (le « Cap » et le « Floor »), constituant des limites de valorisation qui ne pourront pas être franchies. En d’autres termes, si la valorisation du tour suivant sort de ce cadre, ce seront ces valeurs qui seront utilisées dans l'exercice du BSA Air.

Dans le cas où il n’y aurait aucune levée de fond suivant cet investissement AIR, l’exercice du BSA ne peut avoir lieu et les actions ne peuvent jamais être souscrites par l’investisseur. Le contrat peut donc prévoir un délai d’exercice, une date butoir après laquelle la souscription est automatique.



Besoin d’un exemple ?

Vous pouvez simuler l’exercice de votre propre BSA Air avec l’outil ci-dessous!



TÉLÉCHARGEZ LE "AIR PACKAGE" MAINTENANT !



Vous trouverez dans notre "Air Package" :

- Un modèle d'Accord d'Investissement Rapide qui constitue le "chapeau de l'opération" et qui contient, outre l'engagement d'émettre le BSA Air, des déclarations et garanties minimales des Fondateurs ainsi que certains engagements de leur part destinés à assurer une protection minimale au titulaire de BSA Air.

- Un modèle de décisions unanimes des associés décidant de l'émission du BSA AIR.

- Un modèle de rapport du président en vue de ces décisions unanimes.

- Un modèle de bulletin de souscription du BSA Air.

- Un modèle de bulletin de souscription des actions qui seront souscrites en exercice du BSA Air. Ce package correspond à l'hypothèse d'un Investisseur Air unique mais peut être facilement adapté à un tour de table avec plusieurs Investisseurs Air.



Il va sans dire que The Family n'assume aucune responsabilité quant aux conséquences de l'utilisation d'un BSA AIR ou de tout autre document figurant sur notre site web.

Ceci dit, n'hésitez pas à améliorer les documents, ils sont faits pour ça ! 😉